Conseils Coronavirus Seniors

Santé Seniors rapelle les conseils spécifiques Seniors en cas d’agressions virales

Conseils Coronavirus Santé Seniors

Santé des Seniors

Notre corps et ses défenses sont les seuls vrais remparts contre les agressions virales

Nous le disions déjà avant d’avoir lu les statistiques sur les impacts du coronavirus, ils démontrent, si c’était nécessaire, que plus le corps est faible où doit se débattre avec d’autres pathologies et plus le virus à la voie libre pour faire des dégâts importants.

Qu’est qu’une infection virale ?

  1. Le virus cherche à forcer l’entrée dans nos cellules.
  2. Se cache à l’intérieur et utilise les usines de cette cellule à son profit exclusif, se multiplie et continue cette invasion vers d’autres cellules. (Les médicaments ne peuvent être utiles que lors que le virus est à l’extérieur de la cellule)
  3. Le corps envoie des patrouilles lourdement équipées (macrophages) et doit d’abord attraper ce virus avant qu’il ne pénètre dans la cellule ou lorsqu’il en ressort pour ensuite le démonter et en faire une image qu’il donnera à une nouvelle police plus mobile et plus spécifique qu’il formera pour s’en débarrasser.
En général, le corps a besoin d’une dizaine de jours pour effectuer ce travail de reconnaissance du virus et ajuster sa stratégie de défenses et le virus profite de ces 10 premiers jours pour se multiplier. On peut déséquilibrer ce combat en notre faveur

Il est facile à comprendre que si nous sommes en présence d’un virus inconnu plus rapide ou si le corps met plus de temps pour fabriquer ses défenses (occupé à d’autres priorités) ou encore n’a pas la capacité de fabriquer ses défenses en nombre suffisant (autres pathologies, médicaments…) cette guerre virale risque d’être perdue.

Il est donc facile d’imaginer quelles seront les premières attitudes à avoir pour améliorer sa combativité.

 

Pourquoi les jeunes résistent mieux.

  1. Des défenses immunitaires plus rapides
  2. Moins de perte d’énergie dans les rouages ou le vieillissement des structures.
  3. Tous les systèmes sont mieux “huilés” et sont “multitâches”.
  4. Température du corps plus rapidement élevée pour ralentir le virus.
  5. Le mouvement stimule les défenses.
  6. En générale absorption de plus de liquide engendrant une meilleure évacuation.

 

L’été, ce n’est pas le virus qui meurt mais nos défenses qui augmentent

Notre température moyenne plus élevée ralentit la multiplication du virus tout en stimulant nos usines de production de défenses (Le corps le sait bien, il augmente sa température à chaque agression, le virus se multiplie mieux à 37 degré)

 

Ces observations nous amènent à comprendre les mécanismes qui fragilisent les Seniors, mais aussi à élaborer une stratégie de défenses adaptées.

 

  1. Ne pas abaisser sa température, mais au contraire l’élever artificiellement.
  2. Augmenter la quantité de boissons, si possible chaudes (40 degrés)
  3. Bouger plus en étant bien habillé (le virus s’élimine comme on le sait dans toutes les humeurs.)
  4. Si on transpire, se changer sans prendre froid.
  5. Bien manger, des plats un peu plus énergétiques.
  6. Trouver des recettes de compléments alimentaires (écrivez-nous) stimulant les défenses tout en diminuant l’oxydation qui fatigue le corps.

Garder la forme

Bien se nourrir

Faire de l’exercice, même chez soi

Exercer sa créativité

Stimuler l’activité cérébrale

Adapter son logement, température

Info-santé Seniors

Posez vos questions

4 + 5 =

Qui contacter en cas de problèmes de santé?